Le Groupement de la Gestion des Risques (GGR)

Le groupement de la Gestion des Risques se compose d’un secrétariat et de 2 services.

Le service Opérations

Ce service compte 2 entités :

– le CTA-CODIS : le centre de traitement de l’alerte (CTA) réceptionne tous les appels 18 et 112 du département, 24/24h et 7j/7. Il assure le traitement des alertes, déclenche les moyens de secours des centres concernés, réoriente les appels ne concernant pas sa compétence et travaille en interconnexion avec le SAMU, la Gendarmerie et la Police Nationale. Le Centre Opérationnel Départemental d’Incendie et de Secours (CODIS), en situation courante, suit l’activité opérationnelle afin d’apporter l’aide nécessaire aux moyens engagés, de veiller au maintien d’une couverture opérationnelle rationnelle et de renseigner en tant que de besoin les différentes autorités. En situation de crise, il a pour mission d’activer la cellule de crise du CODIS en vue d’organiser les fonctions d’anticipation, d’action, de gestion des moyens et de renseignement.
Le CTA-CODIS est situé à Digne-les-Bains dans les locaux de la direction départementale des services d’incendie et de secours.

Coordination opérationnelle du SDIS 04

– le bureau Mise en oeuvre opérationnelle : contenu à venir très prochainement.

Le service Prévention des risques

Il compte 2 entités :

– le bureau Prévention / Prévision : dans le domaine de la prévention, ce bureau traite, au stade du permis de construire (ou autorisation de travaux),  des dossiers concernant les établissements recevant du public (magasins, hôpitaux, hôtels, cinémas, stades, restaurants, … ) et les bâtiments industriels ou agricoles. Il est également chargé de réaliser, pour la préfecture, les visites de sécurité (d’ouverture, puis périodiques) des établissements recevant du public afin de permettre au Maire l’activité de ces établissements.

Le domaine de la prévision, quant à lui, comporte toutes les mesures préparatoires destinées à déceler un risque dès son origine et à assurer, avec le maximum de rapidité et d’efficacité, la mise en action des moyens d’intervention.

Focus sur les sapeurs-pompiers Préventionnistes

Il exercent principalement leur spécialité dans les domaines suivants :

  • donner un avis sur des dossiers de demandes de travaux pour des établissements recevant du public (ERP) ;
  • déterminer les besoins en eau nécessaires en cas d’intervention dans ces bâtiments ;
  • être conseiller technique des autorités dans les commissions de sécurité (composition collégiale) ;
  • procéder aux visites de sécurité, afin de vérifier la conformité des travaux réalisés (visites d’ouverture) et que les conditions de sécurité ne se dégradent pas au fil du temps (visites périodiques) ;
  • participer à des jurys d’examen d’agents de sécurité incendie (SSIAP) ;
  • faire de la formation en interne et en externe ;
  • avoir un rôle de conseiller technique auprès des différents responsables détenteurs de l’autorité de police (Maires, Préfet).

L’objectif est de faciliter la prise de décision et de permettre l’organisation rapide d’un dispositif opérationnel adapté à chaque situation.
Les missions de prévision comprennent notamment  :

  • la réalisation de plans pour les établissements répertoriés (maisons de retraite, établissements d’enseignement, etc.) : plans ETA-RE
  • l’actualisation des bases de données (cartographiques, etc.)
  • la participation à la  recherche des causes d’incendie en  milieu naturel (Cellule d’Investigation sur les Incendies de Forêt)
  • l’encadrement de la sécurité des chantiers de brûlage dirigé, au sein de la cellule départementale de brûlage dirigé
  • l’émission d’avis techniques sur saisine de la Préfecture, concernant les manifestations sportives et culturelles se déroulant sur la voie publique,  les grands rassemblements,  et les campings à risques (naturels et/ou technologiques)
  • l’émission d’avis techniques sur les projets relatifs à la Défense des Forêts Contre l’Incendie (DFCI), l’emploi du feu (feux d’artifice, feux de la St Jean et demandes de dérogation), et les projets de Plans Locaux d’Urbanisme (PLU).

Le bureau intervient également sur la thématique de la Défense Extérieure Contre l’Incendie (D.E.C.I.). Cette dernière a pour objet d’assurer, en fonction des besoins résultant des risques à prendre en compte, l’alimentation en eau des moyens des services d’incendie et de secours par l’intermédiaire de points d’eau. Elle est placée sous l’autorité du maire conformément à l’article L. 2213-32 du Code général des collectivités territoriales.

Dans ce domaine, le SDIS 04 :

  • est chargé de la rédaction du règlement départemental sur la base du guide national ;
  • recense et contrôle les ressources en eau ;
  • échange avec  les maires au sujet de l’état des points d’eau ;
  • apporte une aide technique à l’élaboration des éventuels schémas communaux.

– le bureau Cartographie :  ce bureau est chargé de l’administration du système d’information géographique du SDIS (cartographie opérationnelle). Cela consiste à recueillir, organiser et mettre à jour toutes des données géographiques utiles aux équipes de secours, à la chaîne de commandement et au CTA-CODIS : adresses, insfrastructures et réseaux, équipements utiles aux intervenants (points d’eau incendie, etc.), établissements recevant du public, risques majeurs, etc. Il est également en charge de l’édition de plans destinés aux intervenants et de cartes thématiques pour les services du SDIS.

Illustration-2-bureau-Cartographie-SDIS-04
rfwbs-sliderfwbs-sliderfwbs-sliderfwbs-sliderfwbs-slide